Louise Guion - Botanique

Lorsque la journée se fanait, à l’époque de l’année où les arbres rougissent, un homme aussi massif que le chêne et sa compagne que l’on pourrait qualifier de belle plante, tous deux à la fleur de l’âge, traversaient la campagne des Cèdres en direction du vallon verdoyant du Garden Center André Fleurs. Parvenus au bâtiment principal, bordé d’une forêt chatoyante, ils s’étonnèrent de trouver la porte fermée comme le bouton de la rose qui n’a point éclos. Leur fille, Marguerite, leur avait pourtant assuré que la fête célébrant les racines de l’établissement aurait lieu en ce jour.


Alors que solitaires comme deux baobabs au milieu de la savane, ils s’apprêtaient à fouler l’herbe humide en sens inverse, ils virent sortir de terre un jardinier couvert d’un masque ressemblant à un rutabaga biscornu sur lequel on aurait collé une étiquette de supermarché. Ils le questionnèrent :

- Monsieur, savez-vous si les floralies ont bien lieu maintenant ?

- Vous êtes un peu en avance, comme les perce-neige à la fin de l’hiver. Il faudra attendre la prochaine saison des feuilles mortes. Asseyez-vous sous le lierre pour patienter.


Louise Guion (1M1)

Posts récents

Voir tout

Manon Chevalley - Voyelles

Au éuue ue ee ouée auoe, u oe e ue e eue uaaaie aée aee u a aie a aae a èe e ieio u yae Auue ia. Aeu ea eée iiae u âie, i éoe e oue oe oe. Eu ie eu aai oua eiié ue a aieaio oaiée à oaio u eièe aieaie

Mona Zimmerli - Théâtre

Acte I, scène 1 : Thomas, Bérénice, Ubu Roi Le rideau s’ouvre sur plusieurs arbres aux feuilles orangées. Tout à droite de la scène se trouve une porte double avec “ AUGUSTUS PICCARDUS” écrit en gross

Zofia Myga - Sommaire numérique

17 heures. 25 octobre 2020. 16 degrés. 2 humains. 40 ans. 16, chemin de Bellerive. 1 porte fermée. 1 fête ? 30 ans ? 1 homme ! 1 question. 1 réponse. 1 an d’attente. Zofia Myga (1M4)

© 2020 Auteurs et Gymnase Auguste Piccard