Olivier Blanc - Ramuzien

Viens t’asseoir à côté de moi sur le banc devant le gymnase, femme, tu en as bien le droit, voici une année que nous attendons ensemble.


Cet après-midi, alors qu’il fait si beau, c’est enfin le jour des portes ouvertes.


Notre fille est en cours. Les maîtres cultivent son esprit. Les esprits des élèves sont comme des terres ingrates. Il faut beaucoup les travailler. Mais les maîtres ne se découragent pas.


Nous sommes de nouveau rien que les deux, comme quand tout a commencé.


Femme, te souviens-tu ? Nous avions traversé le soir la campagne des Cèdres. Ça n’était pas allé tout seul. Le chemin était long.


Nous croyions être arrivés en retard. Les portes étaient fermées. Nous avions beau tirer sur la porte, elle ne s’ouvrait pas. On tirait encore. Et rien ne se passait.


Nous piétinions sur place et même nous allions repartir en arrière. Mais un homme est arrivé. Tu te souviens femme, ou quoi ? Cet homme avec sa belle chemise. Et son beau masque, assorti à la chemise. Il nous avait dit :


- Il va falloir attendre. Vous pouvez vous asseoir sur le banc.


Nous nous sommes assis. Nous avons duré et tenu le coup. Nous sommes restés fidèles l’un à l’autre. J’ai pu m’appuyer sur toi, et toi la même chose sur moi.


C’est pourquoi, aujourd’hui, alors que les portes du gymnase vont s’ouvrir pour la fête, assieds-toi à côté de moi. Nous n’avons besoin que d’être les deux et de laisser venir la nuit.


Olivier Blanc

Posts récents

Voir tout

Manon Chevalley - Voyelles

Au éuue ue ee ouée auoe, u oe e ue e eue uaaaie aée aee u a aie a aae a èe e ieio u yae Auue ia. Aeu ea eée iiae u âie, i éoe e oue oe oe. Eu ie eu aai oua eiié ue a aieaio oaiée à oaio u eièe aieaie

Mona Zimmerli - Théâtre

Acte I, scène 1 : Thomas, Bérénice, Ubu Roi Le rideau s’ouvre sur plusieurs arbres aux feuilles orangées. Tout à droite de la scène se trouve une porte double avec “ AUGUSTUS PICCARDUS” écrit en gross

Zofia Myga - Sommaire numérique

17 heures. 25 octobre 2020. 16 degrés. 2 humains. 40 ans. 16, chemin de Bellerive. 1 porte fermée. 1 fête ? 30 ans ? 1 homme ! 1 question. 1 réponse. 1 an d’attente. Zofia Myga (1M4)

© 2020 Auteurs et Gymnase Auguste Piccard